Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:57

Amateurs de littératures de l’imaginaire, notez absolument sur vos tablettes ce nouveau festival :

Les Oniriques de Meyzieu.

Les Netscripteurs ont testé pour vous la première édition.

 

Il semblerait que le prochain rendez-vous soit pour dans deux ans, mais notez, notez, car il est absolument inenvisageable que vous ratiez cette fête la prochaine fois !

 

Ma participation s’est décidée au tout dernier moment, car c’était l’auteur SoFee L. Grey qui devait nous y représenter (c’est d’ailleurs elle qui avait repéré ce tout nouveau festival), mais faute de réponse à temps, SoFee venait de modifier son planning et n’était plus disponible quand mon collègue Jérôme Baud, des éditions Armada, m’a fait l’amicale proposition de partager son stand. Nous voilà donc repartis sur les routes, à la conquête de nouveaux lecteurs !

 

ArmNts3.jpgJérôme Baud, des éditions Armada, et Isabelle Marin, des éditions Les Netscripteurs

 

Pour une première édition, on peut dire que l’admirable équipe de la médiathèque de Meyzieu et ses partenaires ont mis le paquet : invités de qualité, expositions d’illustrateurs, projections ciné, conférences, marché féerique, concert, labyrinthe, jeu de rôle, démonstrations d’escrime médiévale, nombreuses animations qui ont réjoui petits et grands… sans parler de la fameuse taverne du Dragon !

 

En tant qu’exposante, je ne peux que louer l’accueil chaleureux, tout simplement formidable, des gens de Meyzieu, qui ont tout fait pour que nous nous sentions parfaitement à l’aise.

 

Les chasseurs de drakes de la compagnie Zoolians ont fait une entrée particulièrement remarquée.

 

Drakes3.jpg

 

Arbre3.jpgSorcière, arbre parlant et personnages loufoques de la compagnie Lune d’ambre nous plongeaient dans une ambiance magique, de même que les nombreux visiteurs costumés.

Sorciere.jpg

Même les zombies étaient sortis de leurs tombes pour nous faire un petit coucou.

ZombieGPw.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

J’ai bien sûr loupé plein de choses, comme les animations extérieures et les conférences, dont plusieurs sujets m’intéressaient pourtant. Je vous invite à faire comme moi et à les écouter sur le site d’ActuSF qui en a réalisé les enregistrements.

 

Outre la rencontre de nombreux lecteurs, passionnés ou novices en matière de SFFF (science-fiction – fantasy – fantastique), c’était bien sûr l’occasion de faire de nouvelles connaissances parmi les acteurs, auteurs et éditeurs de cette branche dynamique de la littérature française :

 

PPevelVSimonRecadw.jpgAyerdhal et Sara Doke, avec qui je me promets de discuter plus longuement la prochaine fois (damned ! je m’aperçois que je ne les ai pas pris en photo), de même que la très sympathique Valérie Simon (ici avec Pierre Pével).

 

L’illustrateur Gilles Francescano, à l’honneur dans une exposition et dans les tables rondes, ici sur le stand de la coalition lyonnaise Mnénos-ActuSF-Moutons électriques.

 

MoutonsActuSFMnemos.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

JPJaworskiGP.jpg

 

 

Jean-Philippe Jaworski, auteur que j’adore.

 

Florent Gounon, auteur d’un livre jeunesse qui m’a l’air bien tentant : Réda et le maître génie, aux éditions du Jasmin, qui mêle culture féerique occidentale et orientale. J’en profite pour saluer les organisateurs pour cette invitation d’un auteur de premier roman de « petite » maison d’édition.

 

Joseph.jpg 

 

 

 

Maître Joseph Altairac et le sculpteur Didier Cottier, piliers du paysage SF français.

 

 


Markus, le libraire de Temps-Livres, avec qui j’ai pris grand plaisir à discuter et chez qui vous trouverez les livres des Netscripteurs (en plus, il n'a même pas peur des zombies).

 

MarkusZombie.jpg


Les éditions du Chat noir, avec Mathieu Guibé et Cécile Guillot.

 

ChatNoir.jpg

Jérôme Vincent d’ActuSF, et Julien Jal Pouget, d’AOA Production (avec qui nous avions fait une opération lors de la Dernière longue nuit avant l’apocalypse), partenaires de la manifestation.

 

 

Bien d’autres étaient présents :

 

VincentJoubert.jpgJohn Lang, le célèbre créateur du Donjon de Naheulbeuk, très sollicité par le public (du coup, mes photos sont loupées, je ne vous les mets pas).

 

Vincent Joubert, qui a réalisé l’affiche du festival.

 

L’illustrateur Philippe-Henri Turin, qui a rencontré un grand succès auprès des enfants.

PHTurin.jpg

 

 

 

 

Nos voisins de stand : les éditions Organic et les auteurs Li-Cam et Karim Berrouka.

 Organic.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Les stands associatifs des Cyberunes et du club Clivra.

 

Clivra1.jpg


Rassurez-vous, je ne citerai pas tout le monde… ^^

 

Orgas.jpg


Une très belle réussite pour cette première édition : bravo et merci à Frédérique, au personnel municipal et à l’équipe de bénévoles (Annette, Jo, Frédéric…) pour leur gentillesse et leur accueil !

Partager cet article

Repost 0

commentaires