Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 16:16

Cela fait un moment que je ne suis pas venue poster par ici, la faute au temps qui file, mais aussi au changement de la plateforme Overblog : gestion des photos moins aisée, mise en page des articles existants toute chamboulée, et développement de la publicité intrusive ! Bref, je n'en avais ni le temps ni l'envie.

Bien des choses se sont pourtant passées depuis mon dernier post, et en premier lieu, la sortie d'une nouvelle publication pour Les Netscripteurs : Sense of Wonder, Symphonie pour Envers, le romand de fantasy steampunk de SoFee L. Grey !

Sense of Wonder, Symphonie pour Envers, de SoFee L. Grey

Sense of Wonder, Symphonie pour Envers, de SoFee L. Grey

C'est Olivier Sanfilippo qui a réalisé cette superbe couverture !

(Bon, par contre, je n'ai pas encore trouvé comment on intervient sur la dimension de l'image et sa mise en page sur la nouvelle interface d'Overblog., je vais donc me limiter en matière de photos... Mais avouez qu'il aurait été dommage que je ne puisse vous montrer une si belle couv !)

Vous trouverez des infos sur ce livre (et la possibilité d'en lire le début) sur le site des Netscripteurs et le blog qui lui est consacré.

Autre grande nouvelle, Les Netscripteurs participaient cette année, et pour la première fois, au célèbre festival belge Trolls et Légendes !

Je souhaite en profiter pour remercier à nouveau les membres de l'association Les Compagnons des Netscripteurs et l'illustratrice Emilie Etienne, sans qui cette participation n'aurait pas été possible.

Sense of Wonder, Symphonie pour Envers a fait sa première apparition publique à cette occasion et nous avons passé un excellent week-end à Mons ! 

(Vais-je oser mettre une photo ? ... Allez, j'ose ;) )

Les Netscripteurs à Trolls et Légendes 2015

Les Netscripteurs à Trolls et Légendes 2015

Outre les auteurs Louise Roullier et SoFee L. Grey, notre stand accueillait l'illustrateur Michel Borderie, qui a réalisé plusieurs couvertures des Netscripteurs.

Nous avons trouvé le public belge très agréable et sympathique, curieux d'explorer de nouveaux sentiers de l'imaginaire et enclin à participer à fond à cette grande fête qu'est Trolls et Légendes. 

Vous trouverez notre album photo de Trolls et Légendes sur la page Facebook des Netscripteurs.

Il y a eu d'autres manifestations depuis : la première édition de Nice Fictions, la rencontre organisée au musée gallo-romain de Lyon, les dédicaces lyonnaises de SoFee L. Grey à la librairie Temps-Livre et la journée steampunk de Trollune, les interventions de Louise Roullier auprès de classes de collèges...

Pour savoir où nous rencontrer, les infos sont, comme toujours, sur la page d'accueil du site des Netscripteurs et sur ce blog, des rappels sont régulièrement faits sur la page Facebook des Netscripteurs (à aimer d'urgence si ce n'est pas encore le cas ;) ).

J'ai depuis plusieurs mois des idées d'articles pour Le Salon d'Isa, j'espère avoir suffisamment de disponibilité pour vous les proposer bientôt !

Repost 0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 13:38

1Nts2auteurs.jpg

Pour moi, le festival Zone Franche se retrouve tout entier en un mot, un seul : BONHEUR !

C’est une véritable fête, un moment attendu avec impatience chaque année, tant on est sûr que l’on va y être heureux.

J’emploie à dessein le « on », à la fois personnel et englobant, car je sais que ce plaisir est largement partagé par les exposants et le public.

 

img_Couv-DionyW.jpgCôté exposants : On prépare le festival avec fébrilité, heureux d’y présenter un nouveau livre dont la sortie est prévue spécialement pour le festival (Dionysos le Conquérant, le nouveau bébé de Louise Roullier, pour Les Netscripteurs cette année), un nouvel auteur, des goodies, pour avoir le plaisir de faire des cadeaux, d’arborer le badge des associations ou éditeurs qu’on aime et qu’on estime, c’est aussi les retrouvailles avec ses auteurs, avec les copains, la rencontre avec ceux qu’on ose enfin aborder pour la première fois…

 

Côté public : On se réjouit de retrouver réunis la plupart des éditeurs indépendants des littératures de l’imaginaire en France, une foule d’animations imaginatives (spectacles itinérants, conteurs, combats de chevaliers…), un accueil spécial pour les familles et les enfants, avec là aussi des animations et ateliers qui leur sont consacrés et auxquels les exposants se prêtent avec grand plaisir… Le public participe d’ailleurs au spectacle, certaines personnes en profitant pour porter des costumes somptueux et imaginatifs.

Ankou1.jpg

C’est un des rares salons où j’ai constaté une véritable mixité sociale et générationnelle dans le public, certains venant découvrir, tandis que d’autres dressent à l’avance leur liste des stands et des auteurs à visiter spécialement.

Et je me considère également comme faisant partie du public, car c’est l’occasion d’acquérir des ouvrages repérés parfois depuis longtemps, de faire d’autres achats totalement imprévus, qui permettront de mieux connaître le travail des confrères.

Costume.jpg

Alors voilà, pendant trois jours, on ne cesse de discuter, avec les copains, on se donne des tuyaux sur d’autres salons, on parle imprimeurs, projets, livres en préparation ou tout juste sortis, on se fait des soirées en off avec restau à faire craquer les corsets, et l’on rigole sans retenue, aussi bien avec les briscards de la SF (bisous à Raymond Milési, Pierre Stolze, Alain Blondelon) et de la BD (bisous à Dominic Vallet) qu’avec les jeunes demoiselles de Génération Écriture aux multiples projets (bisous à vous, les filles !). On se fait des goûters « thé-cookies » sur le stand, entre exposants et avec le public (merci à Louise, LorianO, Kitsune, Maddy, Mélisande, Lau Tortoise…).

GE1.jpg

Ici, on ne se la joue pas (même si on se fait plaisir avec de jolis costumes), et chacun se sent à l’aise, ouvert, prêt à partager sa passion avec enthousiasme.

Moi, à ZF, j’aime tout, jusqu’au marché animé et coloré du dimanche matin qui environne la salle du festival, et même les égarements dans les transports publics parisiens, qui seront l’occasion de rigolades entre copains.

HdRgraou.jpg

Dédicace spéciale à Jérôme Baud, pilote imperturbable du vaisseau armadien, qui a traversé la France pour ce rendez-vous sacré.

6Armada.jpg

Claude.jpgUn immense merci (et des bisous aussi) aux organisateurs qui ont su trouver l’alchimie parfaite pour réunir éditeurs, auteurs, illustrateurs, associations de jeu de rôle, artisans, fanzines, associations, artistes, et bien sûr le public, toujours présent, pour cette manifestation d’une richesse incroyable, d’une convivialité merveilleuse, et qui témoigne du dynamisme et de la qualité de la production française dans les domaines de « l’imaginaire », hélas trop peu médiatisée et reconnue à sa juste valeur.

Merci pour votre soutien à la création, aux collaborations, à l’entraide, merci pour vos efforts pour mobiliser le « politique » et les énergies autour du festival, et bien sûr pour votre accueil et votre gentillesse ! (Dédicace spéciale à Marie-Charlotte Delmas, Claude Longelin, et à toute l’équipe !)

Je vous invite à visiter la page Facebook des Netscripteurs pour une galerie de photos plus complète.

 

Ah ah, et j’allais oublier (!!!!!) : cerise sur le gâteau, Les Netscripteurs ont eu la surprise et la fierté de recevoir, sur le festival, le Coup de cœur Nouvelles de la communauté littéraire Histoire de Romans pour Créature de Sophie Abonnenc, aux côtés de Mathieu Guibé (Coup de cœur Romans pour Even Dead Things Feel your Love), Morgane Caussarieu (prix littéraire HdR pour Dans les veines), Andréa Schwartz (prix découverte HdR pour Kel) !

1SoKitMadPrix.jpg

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 18:02

1EntreeSalon.jpg

Dès le seuil du salon, nous sommes plongés dans des univers oniriques et fantastiques grâce aux impressionnants décors mis en place par Sényrêves. Ce dépaysement invite d’ailleurs exposants et visiteurs à se costumer, ce qui contribue à inscrire le salon dans une parenthèse temporelle et spatiale qui donne son cachet à ce salon.

 

25Camille.jpgAutre particularité qu’auteurs, illustrateurs et éditeurs mettent, à raison, en avant : le chaleureux accueil que nous y recevons, et je ne saurais commencer ce petit compte-rendu sans un immense merci à Céline Kraaps et à l’équipe du salon (difficiles à prendre en photo hélas, tant ils sont accaparés par toutes les tâches qui contribuent à la réussite de l’événement). J'ai quand même réussi à attraper Camille, "le cascadeur" ^^.

Un merci tout spécial à la famille de Céline, et en particulier à ses parents, pour leur accueil et leur capacité d’improvisation ^^, merci aussi à l’hôtel des Grands Vins dont nous ne pouvons que vanter le confort et la tranquillité, bien agréables après l’agitation de la journée.

 

2TeamNts.jpg

 

4So.jpg5Louise.jpgPour Les Netscripteurs, c’était aussi l’occasion de retrouvailles pour toute l’équipe : les auteurs Sophie Abonnenc/SoFee L. Grey (Prophets, Créature), Louise Roullier (Les Tribulations amoureuses de Poseïdôn) et Lil Esuria (Le Meurtre des nuages) étaient là toutes les trois, aux côtés de leur éditrice.

 

Et nous accueillions sur notre stand l’auteur Frédéric Czilinder (Celui qui hante ces murs, L’Héritage des ténèbres…) avec qui nous avions travaillé sur l’anthologie En attendant l’apocalypse… (dans laquelle il signe d’ailleurs un texte, ainsi que Louise Roullier).

6AnaisProfilw.jpg

 

7Fredw.jpgC’était l’occasion de discuter de vive voix des prochains projets éditoriaux des Netscripteurs et de l’avancement de l’écriture de chacune, car après une année 2013 consacrée à des travaux pour d’autres éditeurs afin de donner à la structure les moyens de réaliser ses projets, l’année 2014 verra la publication de nouveaux ouvrages des auteurs déjà présents dans notre catalogue (avec notamment, une sortie prévue pour le prochain Zone Franche).


En effet, le travail des Netscripteurs, c’est non seulement l’accession à la publication d’un premier ouvrage pour des jeunes auteurs, mais surtout une politique d’auteurs visant à la progression personnelle de chacun pour véritablement faire émerger et reconnaître le talent de ces auteurs et la qualité de leurs écrits. Je le répète volontiers : nos livres ne sont pas des denrées périssables soumises à des effets de mode, mais des œuvres dont la vocation est de s’inscrire dans la durée.

 

8StandprofilAnais.jpg

 

11Michel.jpgOutre les retrouvailles des Netscripteurs, le salon Fantasy en Beaujolais est le lieu où nous retrouvons des personnes que nous estimons particulièrement, des amis et des connaissances que nous avons plaisir à retrouver dans les salons :


- l’illustrateur Michel Borderie, bien sûr, qui est un habitué du salon, et avec lequel nous collaborons régulièrement,


- les auteurs Alain Blondelon, Adeline Neetsonne (dont je convoitais le Cytise, femme pirate depuis un certain temps ^^), Mathieu Guibé et Cécile Guillot des éditions du Chat noir, Christine Casuso, Li Cam et Jean-Emmanuel Aubert des éditions Organic, la joyeuse équipe de la Cabane à 12Adeline.jpgmots, Céline Guillaume et Valérie Simon, Mestr Tom, Pierre Brulhet et les membres de l’association Sélénor, Adrien Tomas et Morgage Caussarieu sur le stand des Indés de l’imaginaire… et bien sûr Sire Cédric, invité d’honneur de cette édition, avec lequel il devient difficile de discuter tant il est sollicité, mais qu’il est toujours agréable de retrouver.

 

24Cedric.jpg

 

C’était aussi l’occasion de rencontrer Aquilegia et Léo, auteurs de nouvelles que j’avais lues avec grand plaisir, et qui venaient tout spécialement de Suisse pour initier au jeu de rôle et faire découvrir la web-série The Fumble Zone.

23Aquilegia.jpg

10NathyJeanVigne.jpg9Squelette.jpg

 

Nous avions la chance d’avoir des voisins de stand très sympathiques : Nathy et Jean Vigne, ainsi qu’une inquiétante mariée qui nous surveillait de haut.

 

 

 

 

 

 

 

L'Oeil du dragon proposait potions magiques et objets merveilleux : à l'approche des fêtes de Noël, pensez à faire travailler les petites structures plutôt que les mastodontes !

23VincentDragon.jpg

27acreatureloup.jpg

 

Comme un brin de folie est indispensable dans tout salon de l’imaginaire qui se respecte, une invasion de loups-garous et autres créatures étranges a amené une ambiance certaine et proposait des animations pour le public.

 

28creatureminotaure.jpg

 

On est toujours un peu « sonné » après une telle manifestation, mais croyez-moi, ça requinque, et on ne demande qu’une chose : recommencer !

 

Plus de photos sur la page Facebook des Netscripteurs


Repost 0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:16

 

Une immersion dans le milieu français de la science-fiction

 

46 RaymondConventionSous la pression insistante, mais néanmoins amicale, de Jérôme Baud, Raymond Milési et Pierre Stolze au cours du dernier festival Zone Franche (et au-delà ^^), mon camarade auteur Frédéric Czilinder et moi-même nous sommes trouvés embrigadés à la Convention nationale de science-fiction.

 

Pour preuve de mes allégations : Raymond Milési à Zone Franche 2013.

 

Comment dire… J’apprécie personnellement la science-fiction, j’ai même lu un certain nombre de classiques du genre, mais je suis loin d’être une vraie passionnée en ce domaine, et pour l’instant, hormis quelques textes dans l’anthologie En attendant l’apocalypse, je n’en publie pas. Aussi, je me demandais un peu sur quelle planète j’allais mettre les pieds…

 

1Porte.jpg  Livres1w.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'accueil, les participants recevaient une compilation des nouvelles finalistes du prix Rosny aîné pour pouvoir voter en toute connaissance de cause, ainsi qu'un autre ouvrage (merci aux éditions Armada et aux Moutons électriques)

 

Heureusement (pour quelqu’un aussi timide que moi), je repérais d’entrée bon nombre de visages connus, voire de personnes avec lesquelles j’avais déjà eu l’occasion de discuter : l’équipe Armada, bien sûr, avec Jérôme Baud, Raymond Milési, Pierre Stolze et Jean-Pierre Fontana, Benoit Robin du projet Hoshikaze 2250, l’auteur Claude Ecken (précédemment rencontré au festival de l’imaginaire du pays d’Aix), Jérôme Vincent d’ActuSF, les auteurs Adeline Neetesonne et Laurent Whale, Joseph Altairac, Jean-Luc Rivera…

 

2-RArmada2.jpgLa team Armada avec Jean-Pierre Fontana, Pierre Stolze et Raymond Milési, avec Laurent Whale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christophe Thiennot du club Présences d'esprits.

3-AOC.jpg

 

Puis, au fil des repas et petits-déj, dans la salle des exposants, au bar, à l’occasion d’une table ronde ou sur le chemin vers notre lieu d’hébergement, les échanges entre participants se multiplient et permettent de faire de nouvelles connaissances : Ugo Bellagamba, Bernard Dardinier, Annie et Philippe Mura, Lisa Lescornez-Robin et Bouchon, Jean-Luc Schwing, Christophe Thiennot (club Présences d’esprits et fanzine AOC)… et j’en oublie forcément, tant j’ai discuté avec beaucoup de monde !

 

Je reviens un instant sur notre hébergement à Aubenas, car j’avoue que de se retrouver à Poudlard lorsqu’on participe à une convention de SF, c’est un peu étrange ^___^.

 

2-Poudlard1.jpg2-Poudlard2

 

De nombreuses conférences étaient programmées, en particulier avec les invités de la convention : Jean-Pierre Fontana, Georges Pierru, Nathalie Labrousse, Claude Ecken et André-François Ruaud. J’ai personnellement assisté à « Les Moutons électriques : 10 ans – Fiction : 60 ans » et « SF et pédagogie » par Estelle Blanquet et Nathalie Labrousse, où Bernard Dardinier et Philippe Caza ont tout à tour personnifié la Lune.

 

2-Souffle.jpg

Bernard Hennninger


Une table ronde sur « les "petits éditeurs", compléments ou concurrents ? », à laquelle je représentais Les Netscripteurs, avec les copains Frédéric Czilinder pour Nostradamus, et Jérôme Baud pour Armada, mais aussi avec Bernard Hennninger pour Le Souffle du Rêve et Xavier Dollo pour Ad Astra, m’a permis d’ébaucher des relations et d’échanger avec ces derniers sur nos expériences réciproques, de même qu’avec Pierre Gévart, animateur de la table ronde et organisateur de la prochaine convention (voir plus loin).

Confronter nos difficultés, nos atouts, les solutions et coopérations expérimentées (les coopérations Armada/Nostradamus/Les Netscripteurs sont à présent connues à travers toute la galaxie !), ce sont des choses précieuses pour le petit éditeur, qui, tout passionné et impliqué qu’il est, rencontre cependant bien des embûches. La discussion, qui s’est poursuivie bien au-delà de la table ronde, permet de relativiser et d’envisager plus sereinement l’avenir.

 

2IllusCazaW.jpgPlusieurs espaces accueillaient des expositions : les illustrations réalisées par Philippe Caza pour les romans de Roland C. Wagner (avec mise en vente d’un portfolio en série limitée en hommage à RCW), une expo de l’artiste Didier Cottiez, et quarante ans de conventions retracés en affiches et articles de journaux dans la salle de conférence.

 L'illustration d'un roman de Roland C. Wagner par Caza.

 D’ailleurs, au lieu de blablater à droite à gauche, j’aurais dû y réviser davantage, car l’ami Raymond Milési n’a pas loupé l’occasion de nous bizuter, Fred et moi, au cours de ses célébrissimes jeux du « Champion de la SF », et attention, il y avait des pointures dans la salle ! Raymond étant bon prince, Fred et moi, surtout Fred, car il m’a battue ^^, nous avons eu droit à quelques lots qui nous permettront de bûcher la prochaine session (enfin, avec Bernard Dardinier dans la salle, de toute façon, c’est mort…).

 

Les-jeux-de-RaymondW.jpg

Fred et Isa sur le grill de Raymon Milési (photo de Laurianne).

 

Livres2w.jpg

Mes gains au jeu du Champion de la SF (éditions Les Moutons électriques et éditions Armada).

 

L’excellent Raymond Milési et ses petits camarades nous ont par ailleurs régalés avec les productions du groupe Remparts, soirée à ne louper sous aucun prétexte ! et les jeux musicaux de Gipsy et ses amis ont fini de déconcerter les derniers neurones encore vaillants.

 

4Remparts.jpgLe groupe Remparts à l'oeuvre.

 

3Rosny2.jpg8Xavier1.jpgMais, mais, mais… tout cela n’est rien comparé à l’extraordinaire soirée de clôture où, d’une part, Joseph Altairac a annoncé les gagnants des prix Rosny aîné, avec les victoires méritées de Laurent Gennefort pour Points chauds dans la catégorie « romans », et celles de Ayerdhal pour R.C.W. et Thomas Geha pour Les Tiges, ex aequo dans la catégorie « nouvelles » (où 9GeorgesCyrano.jpgl’on découvre les doubles personnalités de certains ^^), ainsi que le prix Cyrano remis à Georges Pierru avec une grande émotion de toute la salle.

Thomas Geha, prix Rosny aîné pour Les Tiges.

Et d’autre part, avec la fabuleuse vente aux enchères animée par ledit Georges Pierru, moment d’anthologie dont Jérôme nous avait longuement parlé, et j’avoue que les mots me manquent pour vous décrire les franches rigolades qui ont accompagné cette soirée.

Georges Pierru, prix Cyrano sous les acclamations d'une foule en délire.

 

10-GeorgesEncheres1.jpg12-GeorgesEncheres3.jpg

Georges Pierru dans son rôle de commissaire-priseur.

Comme c’est bien beau de s’amuser, mais qu’il faut aussi travailler un peu, un espace d’exposition m’a permis de présenter les livres des Netscripteurs au public, mais surtout aux membres de la convention intéressés, ainsi qu’à Frédéric Fromenty, le libraire d’Omerveilles (5 rue Bayard à Grenoble), où vous pourrez sans souci commander nos ouvrages (je rappelle aux lecteurs qu’ils ne paient pas les frais de port quand ils commandent chez un libraire, et aux libraires que Les Netscripteurs prennent en charge la moitié de ces frais de port).

 

7JJacques.jpg

 

Il ne me reste plus qu’à tirer mon chapeau aux organisateurs de cette convention, Jean-Jacques Régnier et Mireille Meyer, car très franchement, tout était parfait et la bonne humeur au rendez-vous.

 6NemoAff.jpg

Un petit mot sur la prochaine convention : elle se déroulera du 17 au 20 juillet 2014 à Amiens, avec un programme en lien avec le monde de Jules Verne et vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire.

 

 


Pour ma part, je serai sans aucun doute de retour sur la planète SF pour la convention suivante qui se tiendra à Entraigues-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, en août 2015.

 

Plus de photos sur la page Facebook des Netscripteurs.


Repost 0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 20:12

Retrouvez Les Netscripteurs, avec Louise Roullier, Aodez S. Bora, Manon Bousquet et Frédéric Czilinder le week-end des 6 et 7 juillet à Caudeval (11).

Les festivités commencent dès le vendredi 5 soir avec un concert celtique (et gratuit) du groupe Tara.

 

Le site du festival

 

Mon petit compte rendu du festival Eternelle Fantasy de l'an dernier

 

Le petit compte rendu du festival Eternelle Fantasy de l'an dernier par Louise Roullier

 

afficheCaudeval2013.jpg

Repost 0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 15:54

Un petit retour sur les deux séances de dédicaces de l'anthologie En attendant l'apocalypse... qui ont eu lieu dernièrement.

La première se tenait à Paris, le dimanche 7 avril 2013, en un lieu au nom tout à fait adapté à la circonstance, puisqu'il s'agissait du fameux Dernier Bar avant la fin du monde.

Les auteurs Romuald Herbreteau (Hamburger Apocalypse), Maëlig Duval (De la veille au lendemain), Louise Roullier (La fin du monde n'aura pas lieu), Alister (Adaris) et Sylvain Boïdo (Planète bleue) s'étaient déplacés à cette occasion.

Vous trouverez ici le compte rendu d'Arthur, Compagnon des Netscripteurs à l'origine de cette programmation.

 

DernierBarTableeW.jpg

Romuald Herbreteau, Maëlig Duval, Louise Roullier, Alister et Sylvain Boïdo
au Dernier Bar avant la fin du monde.

 

La seconde avait lieu à Orange, dans le Vaucluse, à la librairie L'Orange bleue (où vous pourrez d'ailleurs trouver l'ensemble des ouvrages des Netscripteurs), le samedi 27 avril.

Les auteurs Inbadreams (Oh merde !), Frédéric Czilinder (Ciel de plomb) et Alister (Adaris) étaient présents, de même que la clientèle de la librairie, qui a bravé le mauvais temps pour venir les rencontrer.

Ce fut une après-midi très sympathique qui nous a permis en outre de faire mieux connaissance avec les très sympathiques libraires de L'Orange bleue, Frédérique et Gilles.

 

7orangeW.jpg

Inbadreams, Frédéric Czilinder et Alister en pleine discussion, juste avant la fermeture de la librairie.

 

4orangeW.jpg

Au boulot, les auteurs !

 

affiche2013.jpg

affiche-creatureW.jpg

Les Orangeois ont décidément beaucoup de chance, car nous seront à nouveau dans les parages :

- les samedi 1er et dimanche 2 juin 2013 pour le salon L'Antre des livres à Orange,

- ainsi que le dimanche 23 juin à Sainte-Cécile-les-vignes,

en compagnie de nos confrères des éditions Nostradamus et Armada.

 

 

 

Par ailleurs, une rencontre avec l'auteur de Créature, Sophie Abonnenc, doit étre programmée à la librairie Elan Sud (vraisemblament le samedi 22 juin), à l'occasion du monologue tiré de la nouvelle et joué par Esther Mello (dont la première aura lieu le vendredi 24 mai).

J'en profite pour rappeler que Créature fait partie des cinq nouvelles finalistes du prix Merlin 2013, et que, si vous avez aimé ce texte, vous pouvez voter pour lui, avant le 15 juin, sur le site du prix Merlin.

 

 

Et pour ceux qui ne sont pas dans le Sud, nous vous donnons rendez-vous au festival Les Imaginales d'Epinal, du 23 au 26 mai 2013, auquel nous aurons le grand bonheur de participer cette année, grâce à la mobilisation de l'association Les Compagnons des Netscripteurs et à tous ceux qui nous ont apporté leur aide pour financer ce déplacement.

Les auteurs SoFee L. Grey/Sophie Abonnenc, Louise Roullier et Lil Esuria vous attendront de plume ferme afin de vous dédicacer leurs ouvrages et de discuter avec vous.

 

IMAGINALES-2013.jpg

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:57

Amateurs de littératures de l’imaginaire, notez absolument sur vos tablettes ce nouveau festival :

Les Oniriques de Meyzieu.

Les Netscripteurs ont testé pour vous la première édition.

 

Il semblerait que le prochain rendez-vous soit pour dans deux ans, mais notez, notez, car il est absolument inenvisageable que vous ratiez cette fête la prochaine fois !

 

Ma participation s’est décidée au tout dernier moment, car c’était l’auteur SoFee L. Grey qui devait nous y représenter (c’est d’ailleurs elle qui avait repéré ce tout nouveau festival), mais faute de réponse à temps, SoFee venait de modifier son planning et n’était plus disponible quand mon collègue Jérôme Baud, des éditions Armada, m’a fait l’amicale proposition de partager son stand. Nous voilà donc repartis sur les routes, à la conquête de nouveaux lecteurs !

 

ArmNts3.jpgJérôme Baud, des éditions Armada, et Isabelle Marin, des éditions Les Netscripteurs

 

Pour une première édition, on peut dire que l’admirable équipe de la médiathèque de Meyzieu et ses partenaires ont mis le paquet : invités de qualité, expositions d’illustrateurs, projections ciné, conférences, marché féerique, concert, labyrinthe, jeu de rôle, démonstrations d’escrime médiévale, nombreuses animations qui ont réjoui petits et grands… sans parler de la fameuse taverne du Dragon !

 

En tant qu’exposante, je ne peux que louer l’accueil chaleureux, tout simplement formidable, des gens de Meyzieu, qui ont tout fait pour que nous nous sentions parfaitement à l’aise.

 

Les chasseurs de drakes de la compagnie Zoolians ont fait une entrée particulièrement remarquée.

 

Drakes3.jpg

 

Arbre3.jpgSorcière, arbre parlant et personnages loufoques de la compagnie Lune d’ambre nous plongeaient dans une ambiance magique, de même que les nombreux visiteurs costumés.

Sorciere.jpg

Même les zombies étaient sortis de leurs tombes pour nous faire un petit coucou.

ZombieGPw.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

J’ai bien sûr loupé plein de choses, comme les animations extérieures et les conférences, dont plusieurs sujets m’intéressaient pourtant. Je vous invite à faire comme moi et à les écouter sur le site d’ActuSF qui en a réalisé les enregistrements.

 

Outre la rencontre de nombreux lecteurs, passionnés ou novices en matière de SFFF (science-fiction – fantasy – fantastique), c’était bien sûr l’occasion de faire de nouvelles connaissances parmi les acteurs, auteurs et éditeurs de cette branche dynamique de la littérature française :

 

PPevelVSimonRecadw.jpgAyerdhal et Sara Doke, avec qui je me promets de discuter plus longuement la prochaine fois (damned ! je m’aperçois que je ne les ai pas pris en photo), de même que la très sympathique Valérie Simon (ici avec Pierre Pével).

 

L’illustrateur Gilles Francescano, à l’honneur dans une exposition et dans les tables rondes, ici sur le stand de la coalition lyonnaise Mnénos-ActuSF-Moutons électriques.

 

MoutonsActuSFMnemos.jpg

 


 

 

 

 

 

 

 

JPJaworskiGP.jpg

 

 

Jean-Philippe Jaworski, auteur que j’adore.

 

Florent Gounon, auteur d’un livre jeunesse qui m’a l’air bien tentant : Réda et le maître génie, aux éditions du Jasmin, qui mêle culture féerique occidentale et orientale. J’en profite pour saluer les organisateurs pour cette invitation d’un auteur de premier roman de « petite » maison d’édition.

 

Joseph.jpg 

 

 

 

Maître Joseph Altairac et le sculpteur Didier Cottier, piliers du paysage SF français.

 

 


Markus, le libraire de Temps-Livres, avec qui j’ai pris grand plaisir à discuter et chez qui vous trouverez les livres des Netscripteurs (en plus, il n'a même pas peur des zombies).

 

MarkusZombie.jpg


Les éditions du Chat noir, avec Mathieu Guibé et Cécile Guillot.

 

ChatNoir.jpg

Jérôme Vincent d’ActuSF, et Julien Jal Pouget, d’AOA Production (avec qui nous avions fait une opération lors de la Dernière longue nuit avant l’apocalypse), partenaires de la manifestation.

 

 

Bien d’autres étaient présents :

 

VincentJoubert.jpgJohn Lang, le célèbre créateur du Donjon de Naheulbeuk, très sollicité par le public (du coup, mes photos sont loupées, je ne vous les mets pas).

 

Vincent Joubert, qui a réalisé l’affiche du festival.

 

L’illustrateur Philippe-Henri Turin, qui a rencontré un grand succès auprès des enfants.

PHTurin.jpg

 

 

 

 

Nos voisins de stand : les éditions Organic et les auteurs Li-Cam et Karim Berrouka.

 Organic.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Les stands associatifs des Cyberunes et du club Clivra.

 

Clivra1.jpg


Rassurez-vous, je ne citerai pas tout le monde… ^^

 

Orgas.jpg


Une très belle réussite pour cette première édition : bravo et merci à Frédérique, au personnel municipal et à l’équipe de bénévoles (Annette, Jo, Frédéric…) pour leur gentillesse et leur accueil !

Repost 0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 21:25

J’aime à partager les bons moments avec vous et, incontestablement, le festival Zone Franche fait partie de ces bonheurs qu’on ne louperait pour rien au monde.

 1 NtsFredLilLouise

Frédéric Czilinder, Lil Esuria, Louise Roullier

Avec les nouveaux titres des Netscripteurs, le voyage en train devient difficile, aussi, c’est en voiture, dans une version « les Provençaux partent à Paris », que j’ai cette fois effectué le trajet, en compagnie de mes confrères Frédéric Czilinder (auteur et co-anthologiste sur l’anthologie En attendant l’apocalypse… et éditeur des éditions Nostradamus) et de Jérôme Baud (éditeur des éditions Armada).

Malgré un GPS décidé à nous jouer la version longue en nous suggérant une visite touristique détaillée de la moitié nord de la France (on lui a rapidement cloué le bec) et l’absence de carte routière, nous avons atterri à la salle Léo Ferré de Bagneux très facilement (magiquement serait plus approprié).


2_IsaJeuparKitsune.jpg

 

Notre stand installé, nous avons commencé à accueillir le public et en particulier, pour la journée du vendredi, les collégiens venus visiter le salon. Après une petite intervention sur le métier d’éditeur, place au jeu ! Le « parcours du magicien », auquel nous participions, a rencontré un franc succès et s’est poursuivi le week-end avec les familles.

 

Isa et son sac à malice (Photo de Kitsune - Histoires de Romans)

Isa et Lil Esuria (Photo de Claude Longelin)

 3-IsaLilparClaude.jpg

 

 

 

10_NtsImaginales.jpgLouise Roullier et Sylvain Boïdo

 

Notre stand, il faut bien le dire, a rencontré lui aussi beaucoup de succès. ^^

Je souhaite remercier tout particulièrement toutes les personnes qui, par leurs achats de livres, leurs adhésions et leurs dons à l’association des Compagnons des Netscripteurs nous mettent sur la route d’Épinal pour le festival des Imaginales, au mois de mai.

La moitié du budget prévisionnel est d’ores et déjà réunie ! Nous allons continuer nos efforts pour mobiliser autour de notre projet et boucler le financement nécessaire.

Vous pouvez nous aider vous aussi en contribuant à diffuser notre opération.

 


4_NtsAodezLouise.jpg


 

 


Aodez S. Bora et Louise Roullier

 


4_StandJeuparClaude.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isa qui fait jouer, Aodez et Frédéric (Photo de Claude Longelin) 

 

 

 

 

 

Nous avions cette année en dédicace sur le stand des Netscripteurs : Lil Esuria (Le Meurtre des nuages) et Louise Roullier (Les Tribulations amoureuses de Poseïdôn), mais aussi des auteurs de l’anthologie En attendant l’apocalypse : Aodez S. Bora, Sylvain Boïdo et Frédéric Czilinder. Eh oui, le stand des Netscripteurs devient mixte !

SoFee L. Grey, retenue par des obligations professionnelles, n’a hélas pas pu se joindre à nous, mais nous avons bien pensé à elle et Prophets et Créature ont trouvé de nouveaux lecteurs.

 

5_NtsAodezLouise2.jpg

6_NtsFredLouiseAodez.jpg

 

 

Aodez S. Bora et Louise Roullier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Frédéric Czilinder

 

7_NtsLilLouise.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lil Esuria et Louise Roullier

 

 


9_NtsSylvainLilLouise.jpg

Sylvain Boïdo, Lil Esuria et Louise Roullier

 

8_NtsLilLouiseSylvain.jpg

Lil Esuria, Louise Roullier et Sylvain Boïdo

 

14_AurelieGP.jpgCyril Carau, Aurélie Wellenstein, Maëlig Duval et Marianne Gellon, bien que sur d’autres stands, pouvaient également dédicacer l’anthologie.

 

Aurélie Wellenstein

12_CyrilDedicace.jpg

 

 

Cyril Carau sur le stand Sombres Rets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15_maelig.jpg   Maëlig Duval

 

 


16_Marianne.jpg Marianne Gellon

17_MarianneMathieu.jpgMarianne Gellon et Mathieu Guibé sur le stand des éditions du Chat noir


Nous étions fort bien entourés des stands des éditions Argemmios, du Chat noir, et Michel Borderie était dans le même îlot que nous.

 

25_NathArgemios.jpg

  23_MichelDedicace.jpgLe stand Argemmios, avec Nathalie Dau  

 

24_NathalieDedicace.jpg

 

 

 

Michel Borderie en dédicace

Nathalie Dau en dédicace

 

28_Tortequesne.jpg

Une sorcière un brin inquiétante nous faisait face car, comme toujours, les décors étaient adaptés à la thématique du festival et mettaient tout le monde dans l’ambiance.


Le conteur Tortequesne y a d’ailleurs pris place pour une séquence filmée où nous étions aux premières loges.


31_ArbresD.jpg

30_ArbresG.jpg

En parlant d’ambiance, Ouï FM, partenaire du festival, a réjoui nos oreilles de Led Zeppelin, Deep Purple, Aerosmith et autres musiques que j’aime (totale félicité ^^).

 

Prise dans le tourbillon, je n’ai cette année assisté à aucune conférence, mais pour ceux qui comme moi les auraient loupées, l’équipe d’ActuSF a enregistré tout ça et les propose sur son site : http://www.actusf.com.

 

32_conference.jpg


On en a bien sûr profité pour rendre visite aux copains, aux gens qu’on aime bien et dont on apprécie le travail.

 

33_BenoitHoshikaze-copie-1.jpg

  34_CyrilSombresRets2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Benoït Robin, du projet Hoshikaze 2250

Cyril Carau, des éditions Sombres Rets

 

 

36_Dominik.jpg

 

37_OlivierS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominik Vallet, des éditions Temps impossibles

 

L'illustrateur Olivier Sanfilippo

 

 

 

 

 

 

 

La communauté d’Histoires de romans, toujours plus nombreuse, et le webzine Génération Ecriture étaient représentés de façon fort élégante.

 

Kitsune, Maddy et Ielenna

41_KitMaddyIenni.jpg

45_PierreRaymond.jpg

Pierre Stolze et Raymond Milési, sur le stand Armada

Raymond Milési, Pierre Stolze et Jérôme Baud ont poursuivi leur harcèlement psychologique commencé à L’Antre des livres en juin dernier afin que je m’inscrive à la Convention de science-fiction (et ils ont gagné : rendez-vous à Aubenas au mois d’août !).

46_RaymondConvention.jpg

Raymond Milési et Jérôme Baud

 

La visite de Taly et du célèbre Loup noir punk garantit aux lecteurs parisiens qui n’ont pu venir à Zone Franche de trouver nos livres dans sa librairie consacrée aux littératures de l’imaginaire : L’Antre-Monde, 142 rue du Chemin vert, 75011 Paris (près du Père-Lachaise). Site Web : http://www.antremonde.com. Les conseils de lecture du Loup : http://librairielantremonde.blogspot.fr.

 

25_couvchaudron.jpg26_couv_monde_de_la_nuit.jpgEn raison de mon budget personnel très limité, je n’ai acquis que deux ouvrages au cours du festival : Les Débris du chaudron de Nathalie Dau, éditions Argemmios (repéré depuis le Printemps des Légendes 2010, quand même…) et Le Monde de la nuit, anthologie parue récemment aux éditions Sombres Rets et dont j’attendais la sortie avec impatience (Louise Roullier figure au sommaire, mais aussi d’autres personnes dont j’ai pu apprécier les qualités d’écriture, notamment dans l’anthologie En attendant l’apocalypse…).

 

J’ai aussi ramené le chat pirate de Mathieu Coudray, pour faire plaisir à Su Shi. ;)

47_SuShiPirate.jpg

 

Alors que les lumières se sont éteintes et que tout le monde remballe, l’infatigable Pierre Dubois dédicace toujours…

49_PDuboisTard.jpg

 

51_MarieCharlotte.jpg50_Claude.jpgJe ne saurais terminé sans tirer un grand coup de chapeau (de sorcière) aux maîtres de cérémonie : Marie-Charlotte Delmas et Claude Longelin, ainsi qu’aux bénévoles et associations qui ont contribué à faire de ce festival un pur moment magique auquel on a toujours plaisir à participer.

 

 

 

 

 

 

 


52_FoxyLilparKitsune.jpg53_FoxyLouiseparKitsune.jpgUn petit bisou à la mascotte d’Histoires de Romans (photos de Kitsune), et la coalition des éditeurs du Sud a alors décollé pour des cieux plus cléments et, après une petite ronde Arcueil-Cachan-Bagneux, a affronté les éléments pour rejoindre la Provence, jusqu’au prochain sabbat…

 

54_FoxyIsaparKitsune.jpgPlus de photos sur la page Facebook des Netscripteurs


Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 16:42

Pour la personne qui m'a contactée au sujet du festival de Caudeval sans me laisser ses coordonnées :
C'est l'association des Hobbits de Lambronne qui est organisatrice du festival.
On peut les contacter à l'adresse : contacts.hobbitsdelambronne (at) gmail.com.

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 17:37

LilIsaCrech.jpg

Après avoir participé l’an dernier à l’édition qui se tenait à Crèches-sur-Saône avec Lil Esuria (dont vous trouverez le compte rendu ici), c’était au tour de Sophie Abonnenc et de Louise Roullier de m’accompagner cette année au salon Fantasy, contes et légendes en Beaujolais pour cette édition à La Chapelle de Guinchay.

 

Mon petit collaborateur, Su Shi, voulait bien sûr venir lui aussi, sous prétexte d’être capable de faire la bouille de vampire sans maquillage, mais comme il n’a toujours pas écrit de livre (même s’il a beaucoup d’imagination, il a une écriture de chat…), je l’ai renvoyé garder les cartons.

 1SuShiVampire.jpg

 

Je ne saurais commencer ce petit reportage sans remercier à nouveau l’ensemble des organisateurs et des bénévoles pour la passion qu’il mette à organiser cet événement, pour leur efficacité, et surtout pour le merveilleux accueil que nous y recevons. C’est en effet grâce à la possibilité d’être hébergées et véhiculées sur place que nous pouvons envisager de participer à ce salon, et en raison de la gentillesse des personnes que nous y rencontrons chaque année que nous prenons un tel plaisir à y revenir.

 2Salamandre.jpg

Petit clin d’œil à Marie-Laurence qui nous a hébergées cette année : la superbe salamandre qui orne la fontaine de son jardin.

Je recommande son gîte (http://www.ofihouse.net), charmant et ultra confortable, à toutes les personnes qui souhaiteraient faire un pèlerinage gastronomique en Beaujolais.

 

3Dragon.jpg

 

C’est bien joli tout ça, me direz-vous, mais ce salon, alors, qui trouvait-on ?

 

Tout d’abord la splendide déco de Séverine et Séverine (http://www.senyreves.fr) qui délimitait les différents espaces : accueil, taverne des gnomes, antre vampirique, apocalypse, fantasy… et bien sûr des auteurs, des éditeurs, et des illustrateurs.

 

À tout seigneur tout honneur, nous commencerons par le stand des Netscripteurs.

 

Sophie Abonnenc présentait Créature, son dernier né, conte moderne et onirique sur le jeu de la création dont elle a également illustré la couverture, ainsi que les deux premiers tomes de sa série de fantasy Prophets : Les Enfants de la Cité maudite et La Piste des Souffreurs, publiés sous le nom de plume de SoFee L. Grey.

 4So.jpg

 

Louise Roullier proposait Les Tribulations amoureuses de Poseïdôn, réhabilitation mi-comique mi-tragique de la réputation de séducteur du dieu des mers, et aussi l’anthologie En attendant l’apocalypse…, bien dans la thématique du salon de cette année, où elle signe une nouvelle.


5Louise.jpg

 

6AlainBMichelB.jpgNous retrouvions avec plaisir des personnes que nous apprécions : ici en grande discussion, Alain Blondelon (qui a publié plusieurs ouvrages chez Rivière Blanche) et Michel Borderie (qui a illustré pour Les Netscripteurs les couvertures de La Piste des Souffreurs et des Tribulations amoureuses de Poseïdôn).

 

Sur le stand des éditions Lokomodo, Hervé et l’illustrateur Michel Borderie.

 7Lokomodo.jpg

 

8Koa.jpg

 

 

Entre les espaces apocalypse et fantasy, une petite transition.

9CoinFantasy.jpg

 

 

 

 

 

 

 


Et l’on passait ensuite sous une arche fleurie pour gagner le coin consacré à la fantasy où trônait Mestr Tom, responsable de Fan 2 Fantasy, et Angèle, la star du salon, qui régalait exposants et public avec ses confitures.

 

11Angele.jpg

12CoinVampire.jpg

 

 

 

 

Du côté des vampires, avec à nouveau une décoration fort bien étudiée, nous trouvions le stand de la Maisnie du Chevalier Bragon, où Louise s’est renseignée sur les moyens de trancher un éventuel différend avec son éditrice (aaargh !).

 

13LouiseHache.jpg

  Et bien entendu, des représentants de la littérature gothique et vampirique avec Mathieu Guibé sur le stand des éditions du Chat noir, les éditions Val Sombre, Rebelle, Nergäl…

 15MathieuG.jpg

 

14StandValSombres

16Rebelles.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux exposants et visiteurs étaient costumés ou grimés, contribuant ainsi à l’atmosphère magique du salon.

 

17steampunk.jpg 

Pour terminer, je vous convie aux combats des chevaliers de la Maisnie du Chevalier Bragon, qui ont attiré et séduit le public, tant par la qualité des costumes, des démonstrations, que par les commentaires amusants des protagonistes.

 chevalier1.jpg  chevalier2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

chevalier3.jpgchevalier4.jpgchevalier6.jpgchevalier7.jpgchevalier8.jpgchevalier9.jpgVivement l’an prochain, qu’on y retourne !

Repost 0