Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 19:05

Orgas2.jpgL'équipe des Oniriques à la fin du festival

 

Vous voyez régulièrement, que ce soit dans les petits comptes rendus des Netscripteurs au retour des manifestations ou dans ceux de nos confrères, des remerciements éperdus aux « orgas ». Mais-qui-c’est-ceux-là ?

C’est très simple : les « orgas » sont les organisateurs de ces belles manifestations qui, en plus de nous permettre de faire découvrir nos auteurs et de vendre des livres, nous donnent l’occasion de nous « ressourcer » – exposants et public – dans des ambiances magiques.

Je souhaite à nouveau les remercier collectivement ici, car ce sont eux qui, au-delà des beaux discours, œuvrent dans l’ombre pendant des mois, puis courent dans tous les sens le jour J pour s’assurer que tout se passe au mieux.

 

7Caroline.jpgCaroline au micro, à Lambesc

Je parle ici de ceux qui ne font pas dans l’événement « vitrine », lisse, creux, uniquement destiné à accroître leur propre prestige, mais bien de ceux qui osent prendre le risque de manifestations vivantes, riches de contacts humains, de rencontres chaleureuses… qui ne s’intéressent pas seulement aux « stars », mais aussi aux auteurs émergents, aux artistes qui sortent des sentiers battus, aux passionnés qui font vivre la vraie culture de notre pays. Car des talents, il y en a ; mais il est plus difficile de se donner la peine de les soutenir plutôt que de profiter de leur notoriété.

Nous n’ignorons pas les difficultés qu’ils doivent surmonter, la ténacité qu’il faut pour créer (ou maintenir) un événement, parfois dans des territoires où ce type d’événement est totalement absent, la multiplicité des tâches à prévoir et à organiser : sensibiliser les politiques et obtenir des fonds, inviter des auteurs, trouver et négocier des salles, nouer des partenariats pour proposer aux petites structures des solutions d’hébergement et de restauration économiques, réunir un budget et des bras pour l’accueil, la communication, la décoration, la restauration et la buvette… programmer des échanges (par exemple des tables rondes, ou des rencontres avec les publics scolaires), des animations originales…

5ChristopheFred.jpgJe pense aussi bien sûr aux équipes, souvent bénévoles, à tous ceux qui viennent donner un coup de main pour diffuser affiches et programmes, offrir un hébergement « chez l’habitant », proposer un café ou une bouteille d’eau, tenir la buvette, aller chercher les auteurs à la gare…

Christophe (avec l'ami Fred),
à Caudeval

Ces gens-là mettent en valeur à la fois leur territoire (haaa, les Ardennes vues par les yeux d’Hervé Gourdet, la gastronomie du Beaujolais à l’honneur à Crêches/Saône, le plaisir des rencontres avec les Hobbits de Caudeval…) et le vivier culturel français, bien plus que les stupides émissions de « téléréalité » ou les événements « prestigieux » mais creux.

OrgasChim.jpgL'équipe des Chimériades, autour de Camille et Philippe

 

 

 

Alors voilà, dans notre pays, il y a beaucoup de c…, mais il y a aussi plein de gens merveilleux, souvent discrets, à qui nous devons une culture vivante, riche, et dont nous pouvons être fiers.

 

Dédicace spéciale à Marie-Charlotte, Fred, Georges et Caro, Camille et Philippe, Hervé, Julien et AOA Prod., Christophe et ses Hobbits, Céline, Taly…

Partager cet article

Repost 0

commentaires